Rechercher dans ce blog

16 avril 2017

Sorties livresques avril 2017

Il y a eu beaucoup de livres qui sont sortis ce mois-ci (mais j'ai envie de dire comme tous les mois) et même si on est que le 16 avril je considère qu'il y a déjà assez de livres! Bien sûr je ne vais pas mettre TOUS les livres qui sortent parce qu'il y en aurait beaucoup trop, je vous présente donc seulement ceux qui sont très connu ou à l'inverse pas du tout mais qui ont l'air intéressant et surtout ceux qui me font envie en justifiant bien entendu tous mes choix.

1)

Titre: Les Porteurs tome 1: Matt
Auteur: C.Kueva
Edition: Thierry Magnier
Pages: 256
Parution: 5 avril 2017
Prix: 14,90€

Résumé:
"Gaëlle a choisi d’être femme, Flo hésite encore. Matt, lui, sait que dans trois mois, il deviendra un homme. 
Dans cette société, tous les enfants naissent hermaphrodites. A seize ans, les adolescents doivent choisir leur sexe. Tous, sauf ceux atteints d’une déficience qui les condamne à un autre destin. On les appelle les Porteurs. Matt découvre qu’il est l’un de ceux-là.

Mais que cache vraiment la déficience des Porteurs ? Pourquoi l’État les tient-ils sous haute surveillance ? Une formidable histoire de manipulation, de secret d’Etat, et bien entendu d’amour."

Pourquoi ce livre ?Tout d'abord, j'aime l'intrigue et ce résumé qui en dit juste assez pour en savoir plus. Ce roman young adult aborde une société futuriste ou tout le monde naît hermaphrodite, ce qui est pour le moins original! J'ai hâte de connaître les intrigues et secrets de cet univers et de voir ce que cette future trilogie peut donner.


2)

Titre: Troubles
Auteur: Magali Inguimbert
Edition: Lips & Roll
Pages: 410
Parution: 5 avril 2017
Prix: 17,99€

Résumé:
"Désemparée par le changement de comportement de sa fille, la mère de Jessie l’envoie chez son oncle et sa tante en Californie. À 2000 milles du domicile familial, elle a bon espoir qu’elle retrouve le droit chemin. Cheveux rouges, piercings, attitude nonchalante et caractère sombre, la jeune fille de dix-sept ans n’est pas en pleine crise d’adolescence. Non, Jessie ne se cache pas sous son allure gothique par caprice. Mais les autres ne la comprennent pas. Enfin, jusqu’à ce qu’elle fasse la rencontre d’Austin, un élève de son nouveau lycée. Elle l’intrigue, il l’exaspère. Son passé trouble la hante et Austin va tout tenter pour la sauver, mais parviendra-t-il à ramener la lumière dans son existence et sauver son âme ?"

Pourquoi ce livre?
Et bien tout simplement parce que j'adore les histoires d'amours même "gnan-gnan". Quand une personne vous dira que qu'elle n'a pas aimé un roman d'amour parce qu'il y a un schéma d'amour répétitif entre un bad boy et une jeune fille sérieuse ou inversement ou encore un triangle amour etc, moi je vous dirais que j'ai aimé cette histoire.
Alors quand j'ai lu le résumé de cette romance torturée j'ai tout de suite voulu en savoir plus parce que même si je compte des centaines voir des milliers d'histoires d'amour à mon actif, à chaque fois qu'une romance atterrie dans mes mains j'oublie tout et considère que tous les personnages, intrigues et donc les histoires en général sont uniques.
Ce qui m'a plus dans ce résumé mystérieux c'est cette histoire d'amour intrigante (oui j'aime savoir comment deux personnes différentes ou non arrivent à s'aimer) bien sûr mais aussi le personnage de Jessie qui à l'air fort en apparence avec ses cheveux colorés et ses piercings mais sensible à l'intérieur de part les secrets qu'elle cache derrière son style.

3)


Titre: Fragiles
Auteur: Sarah Morant
Edition: Hachette Jeunesse
Parution: 5 avril 2017
Prix: 17,90€

Résumé:
"Gabriel a toujours été le bad boy du lycée : celui qui frappe avant de parler,qui fait craquer toutes les filles mais ne s’attache jamais. Brittany incarne la peste par excellence, à la répartie vicieuse, et au joli minois qui ne laisse aucun garçon indifférent. Pourtant, derrière leurs apparences montées de toutes pièces, tous deux cachent de profondes blessures qui les éloignent des autres. Dans cette course pour cacher leurs cicatrices, Gabriel et Brittany se cherchent mutuellement… Se trouveront-ils ? "

Pourquoi ce livre?
Pourquoi? Facile à dire en fait, Sarah Morant est une auteure que je respecte parce qu'elle a réussi avec son premier roman, Timide, à être éditée de part l'application Wattpad que j'utilise fréquemment ( pseudo wattpad: daeweth). Sur Wattpad donc, cette plateforme de lecteurs et d'écrivains, j'avais moi-même suivi cette auteure et son livre que je me suis empressée d'acheter lorsqu'il est sorti. Quand j'ai vu récemment qu'elle sortait un second livre jeunesse et en plus encore de romance j'étais obligée de le présenter dans cette sorties livresques en espérant que ce roman sera aussi léger et intéressant que le premier.

4)

Titre: Ma vie amoureuse en 16 garçons
Auteur: Stéphanie Kate Strohm
Edition: La Martinière jeunesse
Pages: 320
Parution: 6 avril 2017
Prix: 14,90€

Résumé:
"Avery a tout pour plaire. Mais pourquoi toutes ses histoires finissent-elles par une rupture ? Pour le savoir, Avery décide d'interroger tous ses ex depuis la maternelle…"

Pourquoi ce livre?
Je suis tombée sur ce livre par hasard en me promenant sur Amazon (merci la rubrique "les clients (...)ont également regardé d'Amazon qui m'a fait découvrir des perles) et la couverture m'a tout de suite intrigué et intéressé avec ces cœurs barrés. Connaissant ma passion pour les histoires d'amour je n'ai pas pu m'empêcher de cliquer pour découvrir un résumé, certes mystérieux et court (sachant le peu d'informations qui laisse transparaître), mais qui laisse penser une lecture légère comme il faut à l'approche de l'été et plutôt comique; tout ce qu'il faut à l'approche des diverses examens que certains peuvent avoir, mais aussi et surtout du soleil!

5)

Titre: The Effigies tome 1: Les flammes du destin
Auteur: Sarah Raughley
Edition: Lumen
Pages: 445
Parution: 6 avril 2017
Prix: 15€

Résumé:
"Les Fantômes – des créatures de cauchemar, mélange de chair pourrissante et de ténèbres –, terrorisent l'humanité depuis une centaine d'années. Pour les affronter, les pouvoirs surhumains des Effigies sont apparus peu après et, même si désormais, des boucliers protègent les grandes villes de la menace, les quatre dépositaires de cette puissance inimaginable – étrangement, toujours des femmes – sont aujourd'hui des célébrités mondiales. Ces capacités, ainsi que la somme des souvenirs de chaque combattante, se transmettent à la mort de chaque Effigie à son héritière, choisie au hasard quelque part sur la planète.
Leurs hauts faits, leurs coups d'éclat et leurs frasques sont disséqués sans fin par les médias, et elles provoquent l'admiration d'une partie du grand public, qui se méfie pourtant de la Secte, la mystérieuse organisation chargée de les chapeauter.

À seize ans, Maia, dont la jumelle est morte dans un incendie, idolâtre, comme autrefois sa soeur, les Effigies. Quand Natalya, l'Effigie du feu, meurt dans d'étranges circonstances et que Maia est choisie pour prendre sa place, elle a du mal à comprendre ce qui lui arrive. Elle cache d'abord la vérité à son entourage... jusqu'au jour où le bouclier de New York présente une défaillance : y fait son apparition, pour la première fois, un homme énigmatique, Saul, qui semble capable à la surprise générale de contrôler les Fantômes. Terrifiée, sans préparation au combat, Maia se retrouve propulsée dans l'arène, contrainte de se battre aux côtés de trois jeunes filles qui, malheureusement, ne veulent plus entendre parler les unes des autres. Rongée par la timidité, Lake n'a presque plus aucun rapport avec Chae Rin, elle-même mise à la retraite pour son impulsivité et sa violence, et toutes n'inspirent que le mépris à Bella, froide et incroyablement puissante. Sans compter que les souvenirs de Natalya reviennent, étouffants, hanter la conscience de la toute nouvelle Effigie.

Maia saura-t-elle survivre à l'entraînement de la Secte et unir ses camarades ? Quel secret cache Saul, qui semble littéralement changer de personnalité à intervalles réguliers ? Entre combats homériques et enquête glaçante sur les vraies raisons de la mort de Natalya, depuis la découverte du passé de ses camarades jusqu'à la révélation des ténébreuses origines de la Secte, la jeune fille se retrouve aspirée dans une dangereuse spirale : le feu qui couve en elle pourrait bien la consumer tout entière !"

Pourquoi ce livre?
Parce qu'enfin une nouvelle saga prometteuse Lumen avec des pouvoirs magiques, des jeunes filles choisies sur une planète qui sauvent l'humanité tout en gardant une part de mystère et de secrets. Ça a été suffisant pour me donner l'envie et l'impatience de lire ce livre.

6)

Titre: Tansférés
Auteur: Kate Blair
Edition: Michel Lafon
Pages: 263
Parution: 13 avril 2017
Prix: 16,95€

Résumé:
"Dans un futur proche, l'humanité a trouvé le moyen de soigner facilement les malades : transférer les maladies aux criminels, qui sont parqués dans des ghettos à l'écart de la société. 
C'est dans ce monde qu'est née Talia Hale. À seize ans, elle est la fille du peut-être futur Premier ministre d'Angleterre. Alors qu'elle est atteinte d'un rhume pour le plus grand dégoût de son entourage, elle va subir son premier Transfert. Mais rien ne va se passer comme prévu et Talia va sauver une petite fille d'une agression. Une petite fille qui vient des ghettos et qui va pousser Talia à découvrir l'envers du décor et l'horreur d'un système déshumanisé. 
Talia va désormais tout faire pour empêcher son père d'aggraver la situation des bidonvilles, pour sauver ses nouveaux amis qui y habitent et rectifier une société où la frontière entre bien et mal est plus floue que jamais.

Elle devra briser le cocon doré dans lequel elle a grandi et être prête à combattre tout ce en quoi elle a cru."

Pourquoi ce livre?
Je suis tombée sur ce livre encore par hasard (décidément!) où j'ai reconnu par la couverture un monde futuriste qui va mêler problèmes de société et histoire d'amour entre, après avoir lu le résumé, je pense, Talia et un garçon des bidonvilles. Vous l'aurey compris mes deux caractéristiques préférées soit romance et dystopie sont réunis je ne peux donc qu'aimer!

Mes lectures

Je me suis rendu compte que je me devais de faire un post en vous précisant mes choix de lectures tant par type (manga, BD, roman...) que par genre (fantastique, romance, policier...) donc le voilà.

Alors je lis beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup de romans. J’essaye, et tout mon entourage m'y encourage, de diversifier mes types de lecture mais bon ce n'est pas pour cela que ça marche! Par contre j'aime changer de genre de romans car je m’intéresse à tout ou presque. Les genres que je possède et que j'aime le plus sont le young/new adult, la romance, et l'univers de la fantasy et de la science-fiction qui se résume, chez moi, surtout à la dystopie mais j'aime et je lis tout de même quelques romans policiers et thriller.


J'adore les bouquins sur tout ce qui est sorcellerie, magie, zombies, vampires...Je dois dire que ces romans ne font pas long feu parce que je les dévore tout simplement! Je me plonge très vite dans cet univers, comme ça a été le cas pour la saga The Mortal Instrument de Cassandra Clare ou encore Les chroniques de zombieland de Gena Showalter (que je recommande fortement de lire en passant). J'aime aussi quelques fois lire des biographies et des autobiographies. Je trouve ça très intéressant, elles nous permettent de mieux connaître la personne non pas en tant que célébrité mais en tant qu'individu ce que je trouve très captivant. De mémoire, j'ai lu (entre autres) l'autobiographie d'Usain Bolt intitulé Usain Bolt plus rapide que l'éclair, mais aussi la biographie de Steve Jobs par Walter Isaacson par exemple.


A part les romans, car oui je ne lis pas que des romans, j'ai beaucoup lu de bandes dessinées jeunesse et humoristique (même si aujourd'hui j'en lis beaucoup moins). Pour donner des exemples, je crois que, comme tout le monde, j'ai bouquiné presque, voir toutes, les aventures de Tintin et ceux d'Astérix et Obélix. J'aurai pu aimer les comics mais j'ai malheureusement commencé à regarder les films Marvel et DC Comics avant de lire les dessinés et oui je suis une de ces personnes qui si commence par regarder les films/séries ne lira jamais les livres. Mais l'inverse ne me dérange pas (et je finis toujours par préférer les bouquins). Oui c'est comme ça ne me demandez pas pourquoi!

En tant que fille, j'ai également adoré, ou devrais-je dire dévoré, la série Les Nombrils de Maryse Dubuc et du dessinateur Delaf, que je considère comme une lecture légère se lisant très vite et ,qui, je me rappelle, m'avait fait beaucoup rire.

Alors ensuite les mangas. Je n'ai jamais lu de manga de ma vie. Et oui. Pour ma défense, il y a tellement de genres, de tomes que je m'y perds et que je ne sais pas par où commencer pour une première lecture. Alors outre les One Piece, Dragon Ball Z et Naruto qui ont tellement de tomes que ça me donne mal à la tête rien que d'y penser je n'y connais pas grand chose. Entre Shonen, Shojo, Seinen, je vous jure, je n'y arrive pas. Donc si quelqu'un qui s'y connait en manga et qui a réussi à lire tout ce post pour en arriver ici peut me donner des informations ou des conseils pour une première lecture manga je suis preneuse!


Enfin (oui enfin c'est la dernière catégorie) je vais regrouper tous les livres dits "classiques", le théâtre et la poésie. Pour la poésie c'est simple, les seuls poèmes et recueils que j'ai pu lire c'était lors de ma scolarité et même si je les trouve très beau et très difficile à créer, je suis incapable de comprendre toutes les nuances et enjeux des poèmes. J'en lis donc très peu et les adore encore plus rarement. Ceux que je me rappelle (si je m'en rappelle c'est qui m'ont marqué) et que j'ai donc aimé sont Le dormeur du val de Rimbaud, Le laboureur et ses enfants de La Fontaine, Gabriel Péri de Paul Eluard et A Charles Baudelaire de Verlaine.

Ensuite pour le théâtre c'est simple aussi, j'adore le théâtre parce qu'il y a toujours des intrigues captivantes, des trahisons, des jeux de pouvoir, des secrets et des amours impossibles ou interdits. Donc à part quelques pièces que je n'ai pas aimé du tout, globalement j'aime les pièces de théâtre que ce soit celles de Molière (dont je suis fan en passant) comme Le malade imaginaire et Le bourgeois gentilhomme, mais aussi Ruy Blas de Victor Hugo et L'île des esclaves de Marivaux. Toutes mes pièces de théâtre sont cornées (oui je sais c'est un crime), annotées ou soulignées tellement que je les utilisent!
Pour les classiques, il y a deux solutions: soit je les déteste immédiatement et j'abandonne ma lecture ou je finis tant bien que mal, soit j'adore et ma lecture est un coup de cœur! Par exemple j'ai adoré La princesse de Clèves de Madame de Lafayette et Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos mais j'ai détesté L'étranger de Camus que j'ai trouvé trop absurde. Pour moi ce livre n'a ni queue ni tête!

Je pense donc que je reste une lectrice polyvalente malgré que je délaisse quelques genres, mais bon on ne peut pas tout aimé et tout lire. Pour savoir ce que je lis plus en détails, et connaître ma wish-list, ma pile à lire (PAL) et ma bibliothèque personnelle, je vous invite à aller voir et vous abonner à mon profil Livraddict.

Livraddict: La puissance de tes mots

15 avril 2017

The Curse de Marie Rutkoski


Titre: The Curse
Auteur: Marie Rutkoski
Edition: Lumen
Pages: 456
Parution: 16 février 2017
Prix: 15€ broché

Résumé du livre:
"Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la « malédiction du vainqueur » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.

 Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

 Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple."

Mon résumé:
Dans un empire où les Herranis sont asservis par les Valoriens se concentre jeux de pouvoirs et stratégies dans la haute société. Kestrel, fille du plus grand général de l'empire, va acquérir au marché un esclave du nom d'Arin qui n'a à première vue aucun talent ni intérêt. Face à cet achat démesuré, toute la ville ne va parler que de cette nouvelle intrigue. Cependant Kestrel va bientôt découvrir qu'Arin cache un secret qui pourrait changer à tout jamais le royaume. Entre trahisons, mensonges et stratégies, Kestrel va devoir faire des choix pour la survie de son peuple et la sienne.

Mon avis:
La couverture: Je dois vous avouer que pour choisir un livre que je vais lire, je suis toujours attirée en premier par sa couverture. Vous me direz que c'est normal parce que c'est la première chose que l'on voit, mais dans mon cas, c'est presque une maladie!Je ne peux pas (ou alors j'aurais une grande réticence) me plonger dans la lecture d'un bouquin qui ne m'attire pas visuellement.
Bien sûr, je fais mon choix aussi par le résumé, le titre et mes envies du moment, mais disons que si je trouve le livre attirant grâce à sa couverture c'est un gros plus. Alors si, le livre a une belle couverture, un titre intrigant ou original avec un résumé mystérieux et intéressant c'est le trio gagnant!

Voilà tout cela pour dire que dans The Curse, dont j'avais beaucoup entendu parler sur YouTube et compagnie, m'a immédiatement attiré lorsque je l'ai vu, posé là, comme si il m'attendait. Je n'ai pas pu résisté et je l'ai acheté.
En effet, sa couverture est juste sublime! Les lettres dorées et presque brillantes du titre établissent un contraste frappant (mais plaisant) avec les nuances de roses clairs de la robe au centre mais aussi avec les tons foncés dispersés autour de la fille et du titre. Enfin vous l'aurez compris j'ai été fan de ce livre avant même de l'ouvrir!

Le contenu: J'ai beaucoup aimé ce récit parce que, d'une part je trouve que l'auteure, Marie Rutkoski, écrit très bien. C'est un roman facile à lire dans l'intrigue mais tout de même ponctué de phrases et dialogues qui nous font réfléchir à notre société et à nous-mêmes. Mais aussi parce que j'ai trouvé l'intrigue, l'histoire particulièrement intéressante. En effet, je me suis plongé dès les premières pages dans ce royaume alors que l'on connaît presque rien de celui-ci à part quelques coutumes.

Ce roman a rempli toutes les caractéristiques que j'aime, ce qui inclue une histoire d'amour tourmentée par des secrets et des trahisons, mais aussi un jeu de pouvoir et des personnages forts. J'ai aimé le personnage de Kestrel, une jeune fille forte, qui tient à son indépendance, stratège et loyale qui est face à plusieurs choix qu vont déterminer sa vie et celles de tout le royaume: faire partie de l'armée ou se marier? Sacrifier sa liberté ou se battre pour ses idéaux?
Arin m'a un peu moins plus comme personnage, ce qui m'a pas empêché de vouloir le voir avec Kestrel jusqu'à la fin! Arin est un personnage mystérieux qui a de nombreux secrets surtout liés à son passé difficile. C'est un herrani, donc un esclave rebelle qui se bat pour une once de liberté. Il est intelligent et stratège également qui se démène pour retrouver sa liberté et celle de son peuple.

Cependant un livre est rarement parfait, donc il y a quelques aspects qui m'ont déplu. J'ai trouvé que dès le début on devinait facilement la suite de l'intrigue, les secrets d'Arin... et que l'on connaissait aisément les choix "difficiles" qu'allait prendre Kestrel puisqu'il n'y a pas vraiment de résistance devant ses chois qu'elle a fait dès le début du roman et qui ne change pas. La fin m'a aussi déplu (Il y a-t-il un autre tome ?!?!?)

Conclusion: Dans l'ensemble j'ai beaucoup aimé ce livre, en commençant par la couverture, mais aussi par l'intrigue de l'histoire et les personnages que j'ai adoré. On se plonge facilement dans ce royaume dont on ne connaît à la fin pas grand chose dès les premières pages. Le côté mystérieux d'Arin et la fougue de Kestrel nous y aide aussi beaucoup. Cependant, je reste un peu déçu de la fin et des secrets d'Arin car c'est ce à quoi je m'attendais depuis le début. Néanmoins, j'attend la suite (si il y a ) avec impatience et je recommande fortement ce livre aux amoureux de dystopie et de romances interdites (tout ce que j'aime).

Note: 16/20